Savoir s’orienter dans les quartiers à Londres

Londres la ville se distingue par son caractère toujours surprenant. Pour profiter de la ville, il faut savoir bien s’orienter et d’abord comprendre que la ville est organisée en grands quartiers, arrondissements et quartiers historiques…

Les arrondissements ou Boroughs partent du centre de Londres

La carte des arrondissements du Centre de Londres (borough
La carte des arrondissements du Centre de Londres (borough) qui forment l’Inner London

Le Grand Londres (en anglais : Greater London) est composé de 32 arrondissements (London boroughs). Douze d’entre eux constituent l’Inner London (le « Londres Central ») et les vingt restants sont les Outer London (« Londres périphérique »).

Ils s’organisent en cercle concentrique à partir d’un point central qui est officiellement la croix d’Eleonore*, à Charing Cross en face de la gare éponyme (position GPS : 51° 30′ 26″ N 0° 07′ 39″ O).

Comme nous sommes à Londres, l’histoire est plus compliquée !

centreSi vous souhaitez faire votre selfie depuis le vrai centre de Londres, vous devez vous rendre quelques mètres plus loin. Au pied de la statue équestre de Charles Ier, à l’intersection entre Whitehall et Trafalgar Square. C’est là que se trouvait à l’origine la croix d’Eleonore détruite puis reconstruite plus loin…

Autre particularité du lieux : au Sud-Est de Trafalgar Square se trouve le plus petit poste de police de Londres. C’est un guérite, construite en 1936 qui rappelle que la fameuse place est connue comme lieu de rassemblement des manifestions et des foules. Ouvrez les yeux, vous la découvrirez!

Les quartiers historiques : essentiels …mais parfois avec des contours flous

Les quartiers historiques du Centre
Les quartiers historiques du Centre

Les douze arrondissements du « Londres central   permettent de bien se repérer mais il faut aussi tenir compte des quartiers historiques, appelés les « areas« .

Il s’agit souvent de la localité d’un ancien village ou ville qui a été absorbée par le territoire londonien.

Elles ont des contours flous et il arrive qu’elles ne correspondent pas toujours à un arrondissement ou à un code postal. Ce sont les habitants eux-même qui disent en faire partie ou non !

Le « truc » est de se fier aux noms des stations de métros qui reprennent ces appellations. Cela semble anodin mais sachez qu’un « habitant qui vit dans l’arrondissement d’Islington (code postal N1) a de grande chance de vous dire qu’il vit « à Angel » et seul le nom de la station de métro d’Angel vous indiquera où cela se trouve !

Les grandes zones officielles liées aux codes postaux

london-postcodes
La carte des zones postales

Les arrondissements sont regroupés en 5 grandes zones correspondants aux quatre points cardinaux plus la zone centrale (identifiée avec un « C » dans le code postal).

Ces zones sont sous-divisées en fonction de la Tamise qui les sépare et en constitue la frontière.

Voici les zones :

  •  Centrale (avec une zone Est -« EC » pour East Central

 

  • Ouest -« WC » pour West Central- )

L’Ouest : Les commerces et la majorité des attractions touristiques de la ville, Soho et ses cafés et bars, Picadilly Circus, Oxford Circus et leurs grands magasins. On y trouve aussi les quartiers résidentiels « chics » comme Chelsea, Notting Hill ou Kensington.

 

  •  Nord (Nord -N- et leNord Ouest -NW-),

Le Nord de Londres est notamment connu pour les quartiers d’Islington (le parti politique New labor de Tony Blair) et de Camden (le quartier punk, avec son marché). C’est une zone résidentielle, assez huppé. C’est en particulier le quartier des « yummy mumies », un terme de l’argot londonnien pour désigner les jeunes femmes d’affaire ou les célébrités actives comme Liz Hurley or Victoria Beckham.

Camden conserve un côté plus « hippy » et perpétue la tradition punk au travers de son grand marché et des salles de concerts rock connues dans le monde entier. L’immobilier dans ces quartiers atteint des sommets !

 

  • Sud (2 zones SW et SE),

 

  • Ouest (West end, nommée W),

 

  • Est (East End, E),

L’Est possède un lourd passé industriel et s’est transformé en centre de la mode britannique. Les quartiers populaires comme Shoredich et  Hackney sont vevenus plus bohèmes, trendy et grouillent aujourd’hui d’artistes en tout genre.

 

Conclusion

L’intérêt de connaitre les grandes zones postales est limité ; il est surtout utile pour écrire et recevoir du courrier ou pour retrouver une adresse sur un plan. Cependant, quand vous êtes « sur le terrain », mieux vaut se fier à la notion d’arrondissement (borough), car dans un même quartier, il peut exister différents codes postaux. Par exemple l’arrondissement de Camden, se compose de plusieurs quartiers avec des codes postaux des zones Nord (N ou NW pour le Nord Ouest) ou West (W) : NW1 pour les quartiers de Camden Town, Primrose Hill, Regent’s Park…, W1 pour les quartiers de Fitzrovia ou Soho.

Au final, la meilleure des solutions est de planifier sa journée en prenant comme étape des batiments (ou des lieux) connus, puis sur place de demander son chemin car chacun aura à cœur de vous renseigner !

Quelques idées de séjours pour découvrir Londres en séjour jeunes :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *