Le Brexit : 1317 jours pleins de rebondissements

On en entend parler depuis plusieurs mois …, en réalité depuis plusieurs années puisque c’est en 2016 que le Royaume-Uni a décidé de quitter l’Union Européenne. C’est à l’occasion du référendum du 23 Juin 2016 organisé par David Cameron que les britanniques ont voté en faveur de cette sortie de l’UE.

Le 29 Mars 2017 le gouvernement britannique a officiellement demandé le retrait auprès de l’Union Européenne. Voilà déjà 9 mois écoulés entre le référendum et la demande officielle. Mais une sortie de l’Union Européenne après 46 ans d’appartenance ça ne se fait pas comme ça !

2 ans, c’est le laps de temps jugé nécessaire pour organiser cette sortie prévue pour le 29 Mars 2019. Oui mais voilà, un divorce c’est long et par

fois chaotique.

Alors que Theresa May menait les discussions pour la sortie de son pays face aux négociateurs européens depuis son arrivée au pouvoir en Juillet 2016, celle-ci a jeté l’éponge le 7 Juin 2019.

 

 

Pendant 3 ans, elle a vu s’opposer deux clans : les partisans d’un Brexit « dur » entrainant une rupture nette et totale avec l’union européenne, face aux partisans d’un maintien dans le marché unique. Le 25 Novembre 2018 un premier projet d’accord est conclu et approuvé par les européens. Mais le 15 Janvier 2019 les députés britanniques rejettent l’accord ; des scenarios alternatifs sont proposés mais refusés par 3 fois courant Mars 2019. Les dirigeants de l’union européenne acceptent alors le report du Brexit au 31 Octobre 2019.

Boris Johnson, successeur de Theresa May promet que cette date butoir sera bien respectée, avec ou sans accord de sortie.

Un nouvel accord est conclu le 17 Octobre 2019, et un délai supplémentaire est accordé par les dirigeants de l’union européenne afin que toutes les lois nécessaires à la mise en œuvre de l’accord soient votées.

Le Brexit est prévu pour le 31 Janvier 2020.

Et ça y est, la sortie de l’UE a bien eu lieu, à 0h01 ce 1er février 2020. Le Royaume-Uni a désormais 11 mois pour redéfinir les modalités de ses relations avec les 27 états membres.

On sait déjà que jusqu’en 2021 rien ne change pour les visiteurs ressortissants de l’UE, voici une courte vidéo explicative :

 

 

Pauline, membre de l’équipe VERDIÉ HELLO

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *