Les incontournables du goût culinaire britannique (2/3)

Nous l’avons vu dans le dernier article sur le goût culinaire anglais : la culture d’un pays  se découvre au travers des préférences gustatives des autochtones.

Le principe de cette liste des « Incontournables » est fondé sur une question simple posée à des voyageurs anglais :  » Quelle nourriture vous manque le plus en voyage à l’étranger ?  » (1).

Vous constaterez que le goût selon les anglais ne se limite par aux simples qualités organoleptiques (apparence, odeur, goût, texture ou consistance) d’un aliment ou d’une boisson mais s’étend au contexte dans lequel il est consommé : breakfast, dinner du dimanche, thé de l’après midi…

Après le véritable petit déjeuner anglais (Full English Breakfast), les Fish & chips, le Cheddar et les autres fromages britanniques, le Sheppard’s pie, voici la suite des indispensables à goûter lors de votre séjour en Angleterre…

Roast Dinner

plat anglais a deguster durant un sejour roasted
Un exemple de présentation de Sunday Roast composé de tranches de rôti de boeuf et de pommes de terre rôties

Et le 7eme jour, Dieu créa… le Rôti du Dimanche (humour anglais) ! Le Sunday roast est le plat dominical britannique par excellence.

Deux versions s’opposent quand à son origine. Selon les uns, il daterait la révolution industrielle du XIXe siècle. A cette époque, les ouvriers se rendaient à l’église et pendant ce temps laissaient un morceau de viande cuire tranquillement dans leur four.

Autre origine : au moyen âge, le  bœuf rôti à la broche était une récompense donnée par le seigneur aux serfs qui le servaient durant la semaine comme écuyer. Côté ingrédients, le Rôti du dimanche est une pièce de viande accompagnée de légumes variés comme le panais rôti (un légume racine ancien qui ressemble à une grosse carotte blanche), des choux de Bruxelles, des pois, des carottes …

Il existe aussi une version végétarienne avec du « nut roast », une sorte de terrine de légume à base d’oléagineux qui se traduit en français par un approximatif « rôti de noix ».

AAA--EE
Un exemple de présentation de Yorkshire pudding en petites parts (il existe aussi présenté dans un grand plat)

Autre rôti sans viande : le Yorkshire pudding dont la réputation dépasse les frontières de cette région du nord de l’Angleterre.

Sa composition est simple avec de la farine, des œufs, du lait et du sel, soit en anglais :

  • 1/2 pint (285 millilitres) milk,
  • 4 ounces (115 grams) all-purpose flour,
  • Pinch salt,
  • 3 eggs,
  • Vegetable oil.

Mais le « truc » est de trouver la bonne consistance dans la pâte. Attention, contrairement aux autres pudding, le Yorkshire pudding n’est pas un dessert.

Bref, nous l’aurons compris, l’essentiel est de se retrouver le dimanche à table pour manger un bon plat rôti. C’est l’essentiel !

Chocolate

CHOCOLAT anglais a deguster durant un sejour roastedLes anglais reconnaissent la supériorité du chocolat Suisse. Néanmoins, le chocolat anglais a un goût inimitable qui fait qu’ils détestent souvent les autre chocolats avalés dans le monde…

Ils faut dire qu’ils ont une antériorité : John Cadbury a ouvert sa première boutique à Birmingham en 1824 et l’usine se visite aujourd’hui dans le cadre de séjour linguistique ! 93 ans après, la célèbre tablette de chocolat a fait des petits comme :

  • La barre chocolatée Curly Wurly Cadbury de 26g (recette inchangée depuis 1970, chocolat et caramel mou),
  • La très classique Tablette de chocolat au lait Cadbury 200g qui utilise des fèves de cacao du Ghana. Cadbury est fier de travailler avec les fermiers de ce pays depuis un siècle et développe une certification « commerce équitable ».

    Présentation de la barre chocolatée Curly Wurly Cadbury
    Présentation de la barre chocolatée Curly Wurly Cadbury

Pour les voyageurs en séjour en Angleterre, ces produits sont facilement disponibles dans les gares, les aéroports.

Il faut aussi mentionner la Marque Beech’s qui propose des inimitables bouchées au chocolat fourrées à l’orange (« Orange Creams« ) ou bien sûr à la menthe (« Mint Creams« ). A consommer -comme le dit la publicité-  après le repas ou à toute heure de la journée !

Tea and Biscuits

AAAAAAAAAEncore une fois, le goût culinaire anglais associe le produit, le lieu et le moment. C’est tout un art.  Commençons par le thé du matin, pour l’English Breakfast.

Il s’agit souvent d’un thé noir, au goût plutôt malté et tonique. Un des plus réputé est le Whittard Thé Noir English Breakfast fabriqué par la société Whittard of Chelsea qui existe depuis 1886. Ce thé est apprécié avec une goutte de lait.

Passons à l’après-midi : c’est le « tea time« , l’heure du Earl Grey (« Comte Grey »), un  AAA-RRmélange de thé noir aromatisé à la bergamote et sans doute « le thé le plus bu au monde ». Son nom vient de Charles Grey, 2ème « Comte Grey » et l’histoire raconte que le Mandarin lui offrit en récompense du sauvetage de son fils qui se noyait.

Une fois sa réserve épuisée, le Comte demanda à de assembleurs britanniques (des “tea blenders”) de lui recréer ce goût si fameux.

Le Comte Grey fut par ailleurs Premier Ministre de 1830 à 1834 et présida à la loi sur l’abolition de l’esclavage en 1833. Avec une aussi belle et ancienne histoire, on imagine bien que ce thé est l’essence même du thé “British”…

Passons aux délicieux gâteaux anglais à consommer avec le thé : les biscuits du « tea time ». Impossible de ne pas parler du Digestive de McVitie’s, le petit biscuit au blé complet qui accompagne toutes les tasses de thé. C’est l’équivalent de notre « petit Beurre de Lu » et près de 71 millions de paquets s’en vendent chaque année au Royaume-Uni ! McVitie’s est aussi un des fabricants officiels des gâteaux de mariage de la famille royale en Angleterre.

plat anglais a deguster durant un sejour roastedIl existe enfin les Shortbreads qui ne sont pas typiquement anglais puisque ce sont des biscuits sablés originaires d’Écosse ! Grâce à leur forme allongée, ils plongent facilement dans la tasse. Oui, les britanniques ont vraiment le sens pratique.

  Il en existe des versions  » pur beurre  » ou en forme de rond et de triangle afin de varier les plaisirs. Une marque connue ? Choisissez Campbell créée en 1830  par Donald Campbell, dans un village des Highlands nommé Callander !

(1) Sur le site anglais www.gapyear.com, consacré au voyage durant une « année sabbatique », bon nombreux de voyageurs britanniques parlent de leur expérience… et des manques culinaires loin de chez eux !

Des articles sur le même thème :