Les incontournables du goût culinaire britannique

Connaitre une culture étrangère passe par la connaissance des préférences gustatives des autochtones.

La Grande-Bretagne ne fait pas exception à la règle et pour connaitre le vrai goût culinaire britannique, rien de tel que de demander à un sujet de sa Royale Majesté Élisabeth II quelle nourriture lui manque le plus quand il voyage à l’étranger (1). Les réponses sont invariablement les mêmes, avec en tête les Fish and chips, le full breakfast, le fromage anglais et les tourtes (pie). Voici un un aperçu de ce que vous devez absolument goûter à votre tour pour vous immerger totalement dans la culture anglaise…

Le véritable petit déjeuner anglais

full english breakfast
le Full English Breakfast

En anglais, il s’appelle le  full English breakfast. Comme il est complet et un peu long à préparer, il n’est pas consommé tous les matins dans les familles anglaises. Si vous êtes en immersion dans une famille anglaise, vous constaterez qu’elle lui préfère au quotidien les céréales avec du lait. Le full English breakfast est plus réservé aux week-ends et reste la référence gustative, le « nirvana du petit déj’.»  en quelque sorte.

Il se compose de haricots (les fameux beans), de toast (tranche de pain de mie passée au grille-pain), d’œufs (brouillés ou pochés), de saucisses (moins grasses que les nôtres),  de tranches de bacon et de tomates cuites (coupées en deux ou en tranches). Le détail qui surprend parfois c’est que tout arrive dans une seule et même assiette ! Dernier point, l’assiette doit être chaude, car manger les haricots froids n’est pas apprécié.

En dehors de leurs  pays, les anglais voyageurs peuvent retrouver leur cher déjeuner dans les hôtels notamment  (tous les hôtels internationaux proposent en général le full English breakfast et le continental breakfast qui est notre petit déjeuner où l’on retrouve souvent l’association pain/confiture et lait/café). Mais, ce déjeuner est réellement apprécié chez soi, car il est intimement associé à l’idée du « home sweet home» (2).

Les véritables Fish & chips

fish and chipsC’est sans doute le plat le plus recherché par les anglais lorsqu’ils voyagent car ils estiment qu’il nécessite un vrai savoir-faire. Attention, ce n’est pas du simple poisson pané comme nous le connaissons en France !

Voici les exigences pour concevoir se plat : bien sûr, le poisson (Cabillaud, Morue) doit d’être très frais, coupé en filet de 2 cm d’épaisseur et juste frit 4 minutes à 180 ° dans l’huile végétale afin que sa chair blanche se détache délicatement. La pâte à friture se compose de  farine et de lait, d’un peu de bière et de sucre (!), d’un jaune d’œuf et surtout de blanc d’œufs montés en neige ferme (qu’il ne faut pas casser en le mélangeant) et qui donnent le croustillant à la friture : c’est le secret ! Le dosage de la cuisson des frites doit aussi être maitrisé. Enfin l’assaisonnement : sel, poivre et un filet de vinaigre de malt (qui remplace notre traditionnel citron).

Lors d’un séjour dans une grande ville anglaise  comme Londres, Plymouth ou Brighton, testez ce plat historiquement servi dans du papier type journal afin d’absorber le surplus d’huile. Le côté croustillant de la friture du poisson vous surprendra !

Les 700 fromages britanniques

Cheddar du SomersetNous l’oublions facilement mais les anglais raffolent du fromage. En France, nous avons seulement l’occasion de le consommer dans sa version industrielle. Au Royaume-Uni, vous serez surpris de découvrir un goût plus traditionnel… et vous aurez le choix ! L’organisme professionnel britannique du British Cheese Board dénombre plus de 700 fromages.

Parmi eux, le Cheddar. Ce fromage à pâte molle de couleur jaune pâle (ou orange) au goût prononcé est sans doute l’un des plus vendu au monde. Il faut dire que dans sa version industrielle il est présent sur tous les continents comme au Canada, en Suède ou en Afrique du sud qui en ont fait leur propre adaptation, à grand renfort de colorants plus ou moins naturels.

Mais si vous avez la chance de visiter l’Angleterre, vous découvrirez le véritable produit (« the proper cheddar »). Dans ce cas, recherchez l’appellation d’origine protégée West Country Farmhouse Cheddar qui valorise la production artisanale issue du sud-ouest de l’Angleterre, autour du Comté du Somerset (3). C’est alors un fromage sans colorant qui vaut le détour…

Pour progresser dans votre éducation culinaire anglaise, demandez aussi à goûter le  Stilton, fromage bleu à pâte persillée, le Y Fenni d’Abergavenny au Pays de Galles, avec ses graines de moutarde et parfumé à la bière ou un simple Cottage cheese, un fromage frais crémeux au lait de vache.

Sheppard’s pie

Cornish pasties de Saint-Yves en Cornouailles anglaises
Cornish pasties de Saint-Yves en Cornouailles anglaises

Ce plat traditionnel (il date officiellement de 1791) est composé basiquement de viande hachée et de pommes de terre, enrobé d’une pâte. A l’origine, ce plat s’appelait « Cottage pie »  (trad. : « tourte campagnarde ») et utilisait de la viande de bœuf. Au fil du temps, le nom d’origine fut remplacé par son synonyme Sheppard’s pie et fit appel à des viandes ovines. Ses cousins sont : le hachis Parmentier (en France) ou la tourtière (au Québec).

Pour les anglais c’est pourtant un plat unique d’autant plus que chacun a en souvenir une Sheppard’s pie confectionné par sa grand-mère.

C’est donc un plat à découvrir, même si  il existe de nombreuses variantes au Royaume uni : le Cumberland pie avec une couche de chapelure, le fish pie, au poisson et la version végétarienne (avec soja, tofu ou quorn et des légumes tels que lentilles ou pois chiches).

Si vous êtes en séjour vers Plymouth, testez le Cornish pasty. C’est aussi une tourte, dérivée de la Sheppard’s pie mais qui se présente en chausson (en portion individuelle) car elle était autrefois emmenée sous terre par les travailleurs des  mines des Cornouailles anglaises et du Comté du Devon.

Des bons plans pour tester vos talents de cuisinier britannique :

> LIRE LA SUITE DE L’ARTICLE  : thé, chocolat, biscuits…

(1) Sur le site anglais www.gapyear.com, consacré au voyage durant une « année sabbatique », bon nombreux de voyageurs britanniques parlent de leur expérience… et des manques culinaires loin de chez eux !

(2) La traduction de cette expression anglo-saxonne : « Foyer, doux foyer »

(3) Comté du Sud-Ouest de l’Angleterre limité au nord par Bristol et le Gloucestershire