Buckingham Palace : un incontournable de Londres

Buckingham Palace est un incontournable d’un séjour et d’une visite à Londres. Situé en plein cœur de la capitale anglaise, c’est la résidence officielle du monarque britannique, depuis l’accession au trône de la Reine Victoria en 1837. La relève de la garde qui se déroule sous ses fenêtres fait partie des visites obligées lors d’un séjour à Londres.

…Et si vous voyez le drapeau hissé, cela signifie que son actuelle occupante, la Reine Elizabeth II est présente dans le palais. C’est le cas sur la photo ci dessus, regardez bien au fond.

Buckingham Palace : l’origine et l’histoire du Palais

Buckingham Palace fut construit en 1705 sur le site d’une ancienne maison close par John Sheffield, le premier duc de Buckingham. D’abord hôtel particulier (Buckingham House),  il se transforme en palais lorsque Georges III en devient propriétaire en 1762. Il est progressivement agrandi durant près de 75 ans par John Nash (l’architecte de la fameuse Regent Street* à Londres) puis Edward Blore (un autre architecte, au style plus sobre).

Le Palais de Buckingham est aujourd’hui la résidence royale de la monarchie britannique. Mais il n’en fut pas toujours ainsi…

A l’origine, reines et rois anglais s’abritaient derrières les murs du Palais de Westminster (dès 1049). Mais un incendie en 1512 les en chassa. Ils passèrent ensuite par le palais de York renommé palais de Whitehall, de 1530 à 1698. Suite à un nouvel incendie, les monarques s’établirent définitivement à Buckingham. L’établissement est aujourd’hui géré au sein du Crown Estate, le « domaine royal ». Cette entité rassemble tous les biens immobiliers de la Couronne estimés à près de 7 milliards de livres. De fait, la Couronne fait partie des plus grands propriétaires terriens du Royaume-Uni.

*Regent Street est une rue commerçante aux façades imposantes. Elle traverse sur deux kilomètres de long le quartier West End à Londres. Elle relie Waterloo Place à Oxford Circus en passant par Piccadilly Circus.

La période de la IIème Guerre mondiale

Buckingham Palace n’a pas été épargné durant la guerre puisqu’il subit des dégats liés aux bombardements à sept reprises. Lors du bombardement de la Chapelle du palais, une photo montre en 1940 les souverains au pied des débris. Ces derniers tenaient à rester dans leur demeure auprès de la population londonienne. L’histoire raconte que la Reine Marie s’exclama alors : « Je suis contente que nous ayons été bombardés. Maintenant je peux regarder l’East End dans les yeux ».

Cet événement s’inscrit dans le cadre de la Bataille d’Angleterre (juillet 1940 – octobre 1941) et du Bombardements de Londres (septembre 1940 – mai 1941). A partir du 7 septembre 1940, la ville de Londres fut prise pour cible. Elle subit 57 nuits d’affilée de bombardement par l’avion allemande (364 bombardiers et 515 chasseurs allemands). 

Aujourd’hui : un labyrinthe fastueux

Buckingham Palace possède 640 pièces. A l’intérieur, les décorations sont éblouissantes avec des dorures ou des lapis-lazuli.  Ce cadre majestueux se prête aux réceptions des chefs d’états invités par la Reine dans ses salons.

Le palais est aussi une véritable galerie d’art. Ainsi, s’y côtoient des peintures de grands maîtres comme des Rembrandt, Van Dyck, Rubens ou Vermeer.

L’anecdote : dans le hall de Buckingham Palace se trouve aussi un distributeur de billets réservé au seul usage de la famille royale. La reine y a accès à son compte personnel. Il est renfloué chaque année par l’état britannique qui y verse l’équivalent de cinquante millions d’euros.

Buckingham Palace
Elisabeth II reçoit Theresa May à Buckingham Palace

Les jardins de Buckingham Palace

Un trésor du palais de Buckingham se situe à l’arrière. Il s’agit du grand jardin (appelé « Jardin de Buckingham Palace »). C’est d’ailleurs le plus grand jardin particulier de Londres. Différents architectes organisèrent son paysage, comme Capability Brown, William Townsend Aiton de Kew Gardens et Sir John Nash. En 1828, un lac artificiel fut inauguré en lien avec le lac Serpentine de Hyde Park qui l’approvisionne en eau.

Une anecdote amusante : le jardin accueille une oeuvre monumentale de 4,5 mètres de haut et pesant quinze tonnes. C’est un vase, commandé à l’origine par Napoléon Ier, pour célébrer ses victoire. Récupéré par les anglais, il s’appelle désormais le vase de Waterloo.

Autre anecdote : Elisabeth II ouvrit pour la première fois de son règne le jardin à la visite en 2002, à l’occasion de son jubilé d’or. A cette occasion, le guitariste du groupe de pop « Queen », Brian May, joua le God Save the Queen à la guitare, perché sur le toit du palais ! Cette opération se répéta en 2012 à l’occasion de ses 60 ans de règne. Lors de ce nouveau Jubilé, d’autres artistes comme Robbie Williams, Stevie Wonder et Madness s’affichèrent sur le toit.

Un détour de 1 heure par les écuries du Palais

Le long du Palais (sur Buckingham Palace Roadse trouvent enfin les écuries royales (Royal Mews). Elles abritent les attelages royaux, le carrosse royal et les chevaux qui participent aux processions officielles. Vous vous rêvez en Prince ou en Princesse? Allez admirer le superbe carrosse « Gold State Coach« . Il fut construit en 1762 pour George III et se pare de feuilles d’or de 22 carats et de maintes  sculptures d’anges, tritons et dauphins. Sa longueur est de 7 mètres et il pèse quatre tonnes et il doit être tracté par huit chevaux! D’ailleurs, vous aurez peut être occasion de les voir à l’entraînement durant une visite aux écuries. Notez bien les visites publiques : de Février à Novembre de 10h à 16h et les fermetures du 1er décembre au 31 janvier et durant les visites d’Etat et événements royaux.

 L’événement quotidien de la relève de la garde

Buckingham Palace est surveillé jour et nuit par des gardes en uniforme. La relève a lieu tous les jours à 11h30 (de avril à juillet) et tous les deux jours le reste de l’année. Elle consiste dans le remplacement des gardes par une nouvelle troupe arrivant de la caserne Wellington (5 minutes à pied) et qui s’accompagne d’une fanfare militaire.

En été, les gardes arborent leur fière tunique rouge. En hiver, ils sont vêtus de leurs longs manteaux gris. Et le spectacle est tout aussi magnifique.

releve garde buckingam
Crédit photo : Pixbay / adriano7492 / 10 photo

Au total, le spectacle dure près de quarante minutes. Attention, les jours de mauvais temps, la cérémonie peut être annulée. il est donc conseillé de se renseigner sur le site de l’armée britannique.

Cherchez les écureuils et les pélicans à Saint James Park

Buckingham Palace est entouré de parcs. Parmi eux, Buckingham Palace Gardens, Green Park et le plus ancien des Parc parcs royaux de Londres : Saint James’s Park. C’est le lieu idéal pour improviser un pique-nique sur l’herbe ou profiter des chaises longues (en location pour 1 heure de mars à octobre : environ £1,60).

On y rencontre aussi, sur 23 hectares, une véritable réserve ornithologique avec des cygnes, des pélicans et des canards qui barbotent sur le grand lac. Les écureuils peu farouches, se laissent approcher. Bref, c’est une ballade aussi bucolique que romantique, dont profitent près de 5,5 millions de visiteurs par an. En effet, outre la nature, la vue sur le Palais est superbe. Et pour ne rien gâcher, Saint James’s Park est ouvert toute l’année de 5 heures du matin à minuit (et c’est gratuit).

The Mall, c’est un peu les Champs Elysées anglais

Devant Buckingham Palace une longue avenue s’étire sur près de 1 kilomètre. C’est The Mall, une avenue processionnelle à trois voies. Traversant les parcs royaux, elle débute à Charing Cross et fini sur la place du mémorial de la reine Victoria, devant Buckingham. Le revêtement rouge de la route donne l’impression d’un immense tapis rouge menant au palais. Depuis le début du XXe siècle, The Mall est la route officielle pour toutes les cérémonies nationales comme la Parade des Drapeaux lors de la célébration officielle de l’anniversaire de la Reine. C’est aussi ici que se situe  la ligne d’arrivée du marathon de LondresThe Mall longe également de nombreux bâtiments prestigieux comme l’Institute Of Contemporary Arts ou The Royal Society.

Et les visites de Buckingham Palace?

On peut observer la façade du monument de l’extérieur et assister à la relève de la garde. En été, il est possible de visiter quelques pièces du Palais, autour du 20 juillet jusqu’au 30 Septembre. En effet, la Reine s’absente chaque année pour de traditionnelles vacances en Ecosse, entre juillet et septembre. Alors, prêt pour une visite guidée Royale !

Un exemple de séjour : Votre séjour linguistique accompagné à Londres