Savoir manipuler pièces de monnaies et billets britanniques en 2018

Lors d’un séjour outre-manche, nous sommes confrontés à tout moment à la nécessité de demander un prix ou de sortir sa monnaie afin d’acheter un souvenir. Mais entre les pence, un pound ou un fiver, tout n’est pas évident… Un peu d’entrainement vous aidera à ne pas vous mélanger les pinceaux !

Voici l’essentiel à connaitre sur la valeur des pièces de monnaie et billets Britanniques.  Indispensable avant de partir visiter Londres et l’Angleterre, le Pays de Galles, l’Écosse ou l’Irlande du Nord !

Présentation de le monnaie britannique

La monnaie britannique officielle est la livre sterling, c’est-à-dire  la « GBP » (Great Britain Pound). Pour connaitre son taux de change utilisez un convertisseur.

Il existe douze moyens de paiement au sein du Royaume-Uni :

  • 8 pièces de monnaies, fabriquées par The Royal Mint (l’agence officielle qui frappe la monnaie britannique) et
  • 4 billets de banque (fabriqués par la Banque d’Angleterre).

Savoir reconnaitre les 8 pièces de monnaies

Le penny est une pièce de monnaie en cuivre, proche des cents européens. Son orthographe change entre le singulier et le pluriel :

  • 1 Penny (au singulier)
  • 2 Pence (au pluriel)

Il existe 6 types de pièces :

  • 1 Penny, ou 1p,
  • 2 pence, ou 2p,
  • 5 pence, ou 5p,
  • 10 pence, ou 10p,
  • 20 pence, ou 20p,
  • 50 pence, ou 50p.

Auxquelles se rajoutent deux autres pièces :

  • La pièce de £1, c’est-à-dire une livre sterling ou « 1 pound », comme l’on dit ici.
  • La pièce de £2.

Il faut 100 pence (100 pièces de 1 penny) pour faire une Livre Sterling (ou pound). Le calcul est donc similaire qu’avec l’euro : pour faire une Livre, il faut 50 pièces de deux pence ou 20 pièces de cinq pence ou 10 pièces de dix pence etc.

Les 4 billets utilisés en Angleterre

  • Le billet de £5. Il présente au verso le portrait de Winston Churchill. Il est fait partie avec celui de £10, des nouveaux billets flexibles en polymère.
  • Celui de £10 présente au verso le portrait de la romancière Jane Austen (qui remplace Charles Darwin, dans la version papier). Il est en circulation depuis septembre 2017 mais remplace officiellement l’ancien billet papier depuis le 1er mars 2018.
  • Le billet de £20  sera également changé mais seulement en 2020 (la date n’est pas encore communiquée). Il présente pour l’instant au verso le portrait d’Adam Smith.
  • Enfin, le billet de £50 présente au verso les portraits de Matthew Boulton et James Watt.

Les rectos de tous ces billets représentent la Reine Elizabeth II.

Cas particulier ! Pour des raisons historiques, le Royaume-Uni autorise sept banques de détail à imprimer leurs propres billets de banque : Bank of Scotland retail bank, Royal Bank of Scotland retail bank, Clydesdale Bank retail bank, Bank of Ireland retail bank, First Trust Bank retail bank et Danske Bank retail bank.
Ainsi, il existe différentes « séries » de billets (plus d’une trentaine au total) portant sur leur verso (et parfois sur le recto) des personnages ou des édifices symboliques de l’écosse, nord-irlandais, des iles anglo-normandes (livre de Jersey, livre de Guernesey), de l’Île de Man ou des territoires d’outre-mer (Gibraltar, Îles Malouines, Sainte-Hélène). Les collectionneurs en raffolent !

Les expressions à connaitre autour des pièces et des billets

La livre sterling (au pluriel « livres sterling »)  se dit en en anglais : pound sterling, généralement abrégée pound. Il existe d’autres termes pour désigner la Livre : « a quid » ou « a Sterling ».

Le penny est souvent appelé le « pee » car les sommes en pence sont abrégées avec la lettre « p » (prononcée « pi » (pee) en anglais).

Il existe enfin des termes d’argot pour les billets :

  • Le billet de £5 se dit the « Fiver »,
  • Pour celui de £10, il est souvent appelé the «Tenner»,
  • Le billet de £25 se dit « a pony»,
  • Celui de £50 se dit « a monkey ».

Quelques idées de prix en 2018

  • Les hôtels coûtent cher. Comptez à Londres souvent plus de 120 pounds ou livres sterling.
  • Le menu au fast-food : de 6 à 7 livres sterling.
  • Un thé traditionnel anglais, dans un afternoon tea servi pâtisseries et mini-sandwiches à 16h00 : de £15 dans un salon de thé classiques et plus de 40£ dans les Palaces.
  • Le métro (zone 1 et 2 du centre-ville) :  compter un minimum de 7 livres par jour.

Où changer sa monnaie ?

En Grande Bretagne, les distributeurs de monnaie s’appellent des « ATMs » ou « Cashpoints ». Il est souvent plus avantageux de retirer l’argent à partir dans ces points (ou dans un bureau de poste) plutôt que de passer par les services onéreux des bureaux de change présents dans les gares et les aéroports !

Cependant, il faut tenir compte que votre banque prélèvera en général à chaque retrait :

  • des frais fixes, souvent entre 2 et 4 euros par retrait,
  • des frais variables, de 2% à 3% du du montant retiré.

L’idée est donc d’effectuer le moins de retrait possible. Notez que certaines banques françaises ont des accords avec leurs homologues britanniques pour supprimer les frais fixes de retrait.

Le paiement direct par carte bancaire est courant. Dans ce cas, renseignez-vous auprès de votre banque sur le niveau des frais fixes et variables prélevés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *